Retour a l'accueil
Le JOURNAL

ossements
La Bourse
La circulation parisienne
Le PMU

Le forum politique
L'horoscope
Le Logement
La Presse online

Le plan de Paris

Retour au sommaire
Retour au sommaire
   
  Et Aussi
 

Le Nouveau Casino
au café Charbon
Le Polo-Room
Bar-martini ultra chic
Gambetta
bar club reagge-groove
Le Wax
,
pour clubbers électro 70's
Le Web Bar

cybercafé et terrasse
Fête des Tuileries
jusqu'à 1h du matin
Les catacombes:
visite-frissons
Terrasses
place Sainte-Marthe
Restaurant chez Joe Allen
gastronomie US
Restaurant light
chez Pro-fil et forme
Prenez l'air chez Toyota

aux Champs-Elysées
Le Renoma Café Gallery
very hype
Vélos-taxis

pousse-pousse à Paris
Les Grandes Eaux

au château de Versailles
La Tour Eiffel
brillera en 2003
Le Ballon Fortis
au Parc André Citroën

 
 
Sortir
ENGLISH VERSION
Au royaume des morts
 
Réouverture des catacombes
Du mardi au dimanche
La rubrique complète

Fermées pour travaux depuis mars 2001, les catacombes ont réouvert leurs portes au public en juillet dernier. Les travaux effectués cette année ont été l'occasion d'installer un système d'appel de bornes audio reliées à l'accueil sur les 1,7km du parcours.
De quoi sécuriser les visiteurs dans ce dédale de tibias et de crânes peu rassurants mais si excitant...

Ce que l'on appelle les catacombes ne représente que le 8/100e des galeries souterraines de Paris (300 km) qui sont en fait les anciennes carrières de la capitale. Creusées dès la période romaine à ciel ouvert puis en sous-sol, les carrières ont peu à peu fragilisé le sous-sol parisien. Un effondrement spectaculaire a eu lieu rue d'Enfert en 1774. En 1777, on décide alors de combler les cavités avec... les ossements des cimetières parisiens surpeuplés et insalubres: ainsi naissent les catacombes. Les étudiants en médecine viennent chercher ici des ossements, les jeunes rockers organisent des concerts en toute clandestinité dans la mythique salle Z et la rumeur parle de rites sataniques qui s'y dérouleraient la nuit.

Le mystère entoure encore ces lieux: les sites perso consacrés aux catacombes montrent des photos de "cataphiles" mosaïqués et anonymes, pied de biche en main forçant des plaques d'égoûts pour accéder aux galeries. Mais gare aux fraudeurs! Si les galeries ont servi de cachette pendant la guerre, aussi bien aux Résistants, qu'aux collabos ou aux Allemands, leur accès est aujourd'hui interdit et puni selon l'arrêté préfectoral de 1955.


Les catacombes de Paris
1, place Denfert
75014
01 43 22 47 63
du mardi au dimanche inclus
le mar. de 11h à 16h
et du mer. au dim. de 9h à 16h
Tarifs: 17/22/33F
Métro Denfert-Rochereau