Retour a l'accueil
Le JOURNAL

  le cinéma    


 

FORTAPASC

drame italien
 

Filmer les violences mafieuses au quotidien, c'est la gageure de Fortapasc. Trés bien documenté, grâce aux écrits de son héros, le journaliste Giancarlo Siani, le film remonte son enquête presqu'en temps réel, sur le terrain même de la mafia, à travers massacres et assassinats.
VOIR LES BANDES ANNONCES DE "FORTAPASC"
fORTAPASC BANDE ANNONCE



En 1985, Giancarlo Siani est tué de dix balles de revolver. Il avait 26 ans. Il était journaliste au quotidien "Il Mattino" et avait le défaut de s’informer, de vérifier les nouvelles, d’enquêter sur les faits. Nous le suivons ici dans les quatre derniers mois de sa vie : son dernier été, quand il descendait tous les jours dans l’enfer de Torre Annunziata, règne du boss mafieux Valentino Gionta. A cette période, tout tournait autour des intérêts pour la reconstruction de l’après-tremblement de terre de 1980. Au milieu des « camorristes », des politiciens corrompus, des magistrats craintifs et des carabiniers impuissants, Giancarlo voyait. Il comprenait.

 

FORTAPASC
Réalisé par Marco Risi
Avec Libero De Rienzo, Valentina Lodovini, Michele Riondino